Femme enceinte : ai-je le droit de manger du foie gras ?

manger du foie gras

Durant la grossesse, l’alimentation mérite d’être plus contrôlée et quelques aliments sont même interdits. Le foie gras et femme enceinte font-ils bon ménage ? Ou pour faire simple, est-il possible de consommer du foie gras durant la grossesse ? Voilà une des questions que les femmes enceintes se posent lorsque les fêtes approchent.

Pourquoi le foie gras est interdit pendant la grossesse ?

Difficile de résister au foie gras souvent inclus dans les tables françaises, principalement durant les fêtes de Noël. Le foie gras est considéré comme un patrimoine gastronomique et culturel protégé les Français. La seule et unique matière première de cet aliment est le foie venant purement d’oies ou de canards mâles ou qui ont été engraissés (un procédé qui provoque un excédent en graisse de leur foie nommée stéatose hépatique, surtout en triglycérides).

Pour les femmes enceintes, l’alimentation change et beaucoup de précautions s’imposent durant la grossesse. Alors, manger du foie gras est-il possible ? En fait, le foie gras est habituellement proposé mi-cuit, cuit ou même cru. Ainsi, le foie gras cru est interdit pendant les neuf mois de grossesse. Pourquoi ? Comme toute viande crue ou mi-cuite qui est fortement à proscrire à la consommation durant la grossesse, il présente un risque réel de contenir des bactéries tel que la listeria, qui cause la maladie listériose. Si les symptômes sont sans gravité pour la femme enceinte — ils sont semblables à un état grippal — pour le fœtus, ils sont notamment risqués et peuvent conduire à sa mort. Il peut également contenir des parasites comme la salmonelle et la toxoplasmose, des parasites qui se trouvent souvent dans les produits frais pas ou peu cuits. C’est la cuisson qui les élimine. Bref, foie gras et grossesse ne font pas toujours bon ménage. Mieux vaut donc l’éviter surtout s’il n’est ni cuit ni stérilisé. Mais s’il est cuit alors ?

Dans quelles conditions une femme enceinte peut-elle manger du foie gras ?

En général, il n’y a pas de risque en terme de foie gras et enceinte s’il est cuit, puisque la cuisson tue les bactéries. Consommer du foie gras cuit n’est donc rien de dangereux pour les femmes enceintes. Si vous êtes une femme enceinte, n’oubliez pas de demander lors de votre achat ou auprès de votre hôte si le foie gras que vous voulez consommer est cuit. Pour être sûr qu’aucune trace microbienne ne pourrait se trouver dans le mets, favorisez le foie gras en bocal fermé cuit à plus de 100 °C ou en conserve qui ne provoque aucun danger. De même, il est aussi possible durant la grossesse de manger du foie gras mi-cuit, à condition que celui-ci soit stérilisé à 65 ° et n’est conditionné en boite métallique, mise sous vide ou encore en bocal. Vous pouvez donc vous régaler durant la fête de fin d’année, en choisissant les aliments adaptés, mais vous devez tout de même consommer avec modération et précaution afin de prévenir le surpoids et éviter de vous alourdir en vitamine A qui est néfaste pour le fœtus si consommé en trop grande quantité. Pour terminer, ne traînez pas avant d’en consommer, il est fortement déconseillé de reprendre un foie gras ouvert après 3 jours. De plus, sa saveur sera partie.

Quelles sont les vertus du foie gras pour les femmes enceintes ?

Maintenant que vous êtes au courant que foie gras et grossesse peuvent se combiner, sachez que ce produit peut aussi offrir des bienfaits à une femme enceinte. Outre le plaisir qu’il procure aux papilles, cet aliment est très intéressant, puisqu’il est riche en acides gras mono insaturés. Ce sont de bons acides gras, semblables à ceux que l’on trouve dans l’huile d’olive ou encore l’avocat dont le principal avantage est de diminuer le mauvais cholestérol et de fournir le bon. Il est alors avantageux pour la protection contre les maladies cardiovasculaires. Le foie gras est riche en folate, en fer et en vitamine A, adapté surtout pour une grande personne, mais qui pourrait être dangereux pour le fœtus si consommé sans modération. Sachez aussi que ces trois substances sont des éléments très caloriques, pour 50 à 70 g de foie gras par exemple, comptez 250 à 300 kilocalories. 

En somme, le fois gras est un plat qui très apprécié dans la région sud-ouest de la France. Il peut très bien être consommé par les femmes enceintes à condition qu’il soit bien cuit ou stérilisé à 65 °.

Faut-il prendre des vitamines pendant sa grossesse ?
Pharmacies de garde à Paris : profiter d’une plateforme informative en ligne